Top 3 des présidents les plus jeunes au monde

Top 3 des présidents les plus jeunes au monde

Il n'est pas facile à un jeune d'accéder au poste de président. Mais de nos jours, plusieurs jeunes surtout dans les pays de l'occident, par leur courage et patience parviennent à ce poste. L'article suivant parle de trois présidents qui ont été les plus jeunes au monde.

Kim Jong Un, l'un des plus jeunes présidents au monde

Né en 1984 à Pyongyang, Kim Jong Un est un homme qui vient de l'État coréen du Nord. Suite à la mort de son père Kim Jong- il, il a occupé le poste de président du parti du travail. Kim Jong Un a été élu en 2010 Vice-président du comité de la défense nationale. Il a été également nommé au poste de Commandant Suprême de l'armée coréenne. Il a pris ses fonctions de Secrétaire Général de son parti en 2012. Dans la même année, il a été élu comme le président du comité de la défense nationale.

Cheikh Tamim Ben Hamad Al Thani

Né en 1980 à Doha, Cheikh Tamil Ben Hamad Al Thani est l'héritier du Qatar le 25 juin 2013. En 2003, il a été désigné comme le présumé heritier. Cheikh Tamil Ben Hamad Al Thani a présidé à plusieurs postes. En exemple, on peut citer le poste du Conseil Supérieur de l'Environnement, le poste du Conseil Supérieur de la technologie, de l'information et de la communication et le poste du Conseil de Direction de l'université de Qatar. Suite à ces parcours, son père l'avait élevé au rang du plus jeune président au monde. À l'âge de 43 ans, cheikh Hamad Al Thani a pris le pouvoir. Au cours de son règne, il a fait des exploits, surtout dans le domaine de l'économie.

Nicolas Renzo du saint

Nicolas Renzo est né le 18 juillet en 1979 à Saint-Marin. Il est titulaire d'un doctorat en histoire après ses études en Lettres classiques. Nicolas Renzo a commencé la politique en 2009 avec le parti politique : l'alliance populaire. En 2012, il a été élu au cours du grand conseil général. Du 27 décembre 2016 à 2020, il a été le secrétaire d'État aux Affaires étrangères.